Après 100 jours de gestion

La SE de Boukombé Jocelyne AGBESSI démissionne

La secrétaire exécutive de la commune de Boukombé jette l’éponge. Trois mois environ après sa désignation par tirage au sort, Jocelyne Agbéssi Djossou a démissionné de son poste, a-t-on appris ce vendredi 26 août 2022. Dans un message, la démissionnaire a, sans donner les raisons de sa démission, remercié le chef de l’Etat, les autorités de la commune, regrettant ce qu’elle appelle un « départ prématuré ». « J’ai rencontré à Boukombé, des frères et des sœurs qui veulent vraiment du développement de leur localité. Ma complicité avec le maire et les élus a été naturelle. Boukombé me manquera beaucoup et surtout les braves femmes que j’ai vu à l’œuvre pour leur autonomisation économique et financière. Merci au Chef de l’État qui m’a permis grâce à ses réformes de l’administration de vivre une expérience formidable à la tête d’une commune pleine d’avenir. Toutes mes excuses pour ce départ prématuré. Moi, votre fille adoptée sans problème s’en va le cœur meurtri. Mais, c’est à Dieu qu’appartiennent la gloire et les louanges. Au prochain tirage, une, plus que Jocelyne, vous sera donnée. Merci pour votre amour. Je connais maintenant la route, désormais je viendrai sans avertir avec ma famille. Votre fille Téna !»

 

Le Maire Aldo N’dah Kouagou a pris acte de sa démission. Il a dans la foulée nommé Fifamé Marcelline Ahouansou, la Responsable des affaires administratives et financières, pour assumer l’intérim.

 

Un autre tirage devra être effectué pour procéder à son remplacement comme ça été fait dans les communes de Karimama, des Aguégués, de Zè, de Lalo et de Pèrèrè où les secrétaires avaient également démissionné

About Author

Rédaction SoleilLevant

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.