Dégradation du carrefour Togoudo dans Godomey

Nécessité pour les autorités d’agir pour éviter un autre drame

Déjà les premières pluies, et le casse-tête s’installe. Les habitants de la zone se préparent à replonger dans leurs calvaires habituels. L’état défectueux de la voie principale sera la cause. A la descente du goudron, juste avant la Pharmacie ‘’Le Jourdain’’, c’est une dégradation profonde de la voie avec les trous considérables qui les accueille. Tout état de chose qui sera à coup sûr aggravé par les pluies qui s’annoncent déjà avec une forte pression. Dès les premiers épisodes de cette saison pluvieuse, c’est une angoisse totale qui s’empare des populations. Les eaux de pluie prennent d’assaut l’espace pour imposer sa loi. Les conducteurs de véhicule au volant, se lancent à priori dans des calculs de probabilité avant de risquer le côté à prendre pour ne pas s’enliser ou abimer leur véhicule. Les motocyclistes en ce qui les concerne, ne pouvant prendre le risque de suivre les véhicules pour s’aventurer dans le stationnement d’eau dont ils ignorent la profondeur, se démerdent pour disputer le trottoir avec les piétons avant de circuler. Les piétons, eux, n’ont qu’à attendre leur tour de passage avant de s’engager au risque de se voir percuter par les motocyclistes. C’est le constat fait ce samedi 0 2 Juillet après une pluie qui a fait parler d’elle. Selon les alentours du carrefour, le phénomène ne date pas d’aujourd’hui. « En saison pluvieuse, il se produit sur ce tronçon, une vaste stagnation des eaux de pluie qui rend le passage plus pénible. Il fut un temps, les autorités ont envoyés des agents pour la réparation mais c’est sans pour autant penser à la qualité du service. Il a fallu quelques mois et la saison pluvieuse à tout emporter tout le travail abattu.

A cette allure, les habitants de Womey et ses zones périphériques auront véritablement du pain sur la planche. Si pour le moment ils se réjouissent au sujet du projet l’asphaltage qui a pris en compte la plupart des voies de la zone, le plus grand calvaire réside au bord du goudron à l’entrée principale qui accède à la zone. Selon les renseignements recueillis dans les entourages du carrefour, l’intervalle ‘’Pharmacie Le Jourdain- carrefour Togoudo’’ étant impraticable en saison pluvieuse en raison non seulement de l’eau mais aussi de la dégradation de haute envergue de la voie. C’est une déviation située dans la Von de l’église catholique ‘’Saint Michel’’ qui désengorge la voie et épargne les motocyclistes du pire.

 

Jandel G

About Author

Rédaction SoleilLevant