Derniers Articles Actualités

Dissolution de l’Agence Nationale de gestion de la Gratuité de la Césarienne

Dissolution de l’Agence Nationale de gestion de la Gratuité de la Césarienne

Dissolution de l’Agence Nationale de gestion de la Gratuité de la Césarienne

« La gratuité de la césarienne n’a pas été arrêtée », rassure le gouvernement 

La dissolution de l’Agence Nationale de gestion de la Gratuité de la Césarienne (ANGC) n’entraîne pas la disparition des prestations couvertes. C’est l’information donnée, vendredi 18 mars 2022, par le Secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement sur la session d’échanges AskGouv.

A la suite de la dissolution de l’Agence nationale de gestion de la gratuité de la césarienne (ANGC) par décret en date du 05 janvier 2022, de nombreuses voix se sont élevées quant à la suite des services offerts par l’Agence. Répondant sur la préoccupation d’un internaute, ce vendredi 18 mars 2022, sur la session d’échanges AskGouv, le porte-parole du gouvernement a donné des précisions. « Si l’Agence a disparu, la prestation n’a pas disparu. (…) La prestation est prise en charge par l’Agence Nationale de la Protection Sociale (…) La gratuité de la césarienne n’a pas été arrêtée. Quoique l’Agence a disparu, les prestations se poursuivent normalement », a indiqué Wilfried Léandre Houngbédji. Pour la poursuite des prestations, le personnel de l’Agence nationale de l’assurance maladie et de l’agence nationale de gestion de la gratuite de la césarienne a été mise à la disposition de l’Agence Nationale de la Protection Sociale (ANPS) conformément au Conseil des ministres du 28 juillet 2021.