Fausse alerte annonçant l’entrée des djihadistes au Bénin

Deux personnes dont un élu local arrêtées et présentées au procureur spécial de la CRIET

Les auteurs de la fausse information annonçant l’entrée des djihadistes à Cotonou ont été présentés au procureur de la République ce mardi 07 juin 2022. Parmi les deux inculpés, il y a un élu local de Vakon, une localité de la commune d’Akpro-Missérété, dans le département de l’Ouémé. L’enquête ouverte par l’Office central de répression de la cybercriminalité (OCRC) suite à l’alerte annonçant l’entrée à Cotonou, la capitale économique du Bénin, de djihadistes, a permis d’interpeller le 31 mai, un des mis en cause. Le second selon les informations, a été arrêté le 1er juin dernier.

Les deux personnes ont été présentées au procureur de la République près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) ce mardi 07 juin. A travers un message audio qui a fait le tour des réseaux sociaux, les inculpés avaient annoncé l’entrée dans la ville de Cotonou de djihadistes, entretenant la psychose au sein de la population. En attendant l’audience qui aura lieu dans tous prochains jours, ils séjournent en prison. Ils risquent une peine allant jusqu’à 03 ans d’emprisonnement pour avoir semer la psychose au sein de l’opinion.

 

*Prince G*

 

 

 

About Author

Rédaction SoleilLevant