Fin de la tournée de sensibilisation sur la cherté de la vie :

Une mention très honorable pour tous les émissaires du Président Patrice TALON

Les béninois ont compris les efforts fournis par le gouvernement pour éviter la famine au Bénin

 

Stop et fin ! La Mission gouvernementale d’explication sur la cherté de la vie et des mesures prises par le gouvernement pour contrer l’infortune est terminé.

Mission largement accomplie et au-delà de la mention bien par les émissaires du président Patrice TALON tente-t-on déjà de clamer avec grand échos au regard de l’adhésion massive des populations dans toutes les régions du Bénin et surtout grâce aux arguments réalistes, sophistiqués et indémontables servis au cours du périple par les délégations ministérielles, et qui ont servi de fuel aux nombreux échanges fructueux, porteurs d’espoir et de foi en l’avenir. À vrai dire, les différentes délégations gouvernementales dépêchées à travers toute l’étendue du territoire national dans une mission républicaine qui pourrait à priori paraître comme une aventure périlleuse, méritent des lauriers aussi bien que des palmes d’excellence d’un devoir bien fait malgré les aboiements des uns, les lamentations des autres et les nombreuses tentatives de sabotage. En dépit du bavardage comme d’habitude d’une opposition perverse apocalyptique à la limite, l’initiative du gouvernement du Bénin qui consiste à administrer la cure de la désintoxication à un peuple déjà désinformé et psychologiquement sous l’emprise du mensonge et des balivernes, est une parfaite réussite même au-delà des espérances.

Il est désormais loisible de dire que l’administration Talon a lancé sa machine de riposte ou du moins engage sa responsabilité et exerce son pouvoir régalien d’apporter la lumière au peuple chaque fois qu’il sera plongé dans l’obscurité par cette misérable opposition béninoise en quête de notoriété et d’espace, une sorte de tachycardie en mal d’occupation. Grâce à cette dynamique du gouvernement du Bénin, le peuple sait désormais que la cherté de la vie actuellement en vogue au Bénin est un phénomène planétaire relevant des facteurs exogènes et aujourd’hui exacerbée par la guerre en Ukraine et aussi à cause des mesures de restriction prises par certains pays de l’Asie comme l’Indonésie et l’Inde dont nous dépendons en oléagineux et en farine de blé contrairement aux impôts et autres taxes de Talon qui en seraient à la base comme on leur a fait croire jusque-là.

Désormais il est clair le combat de la désinformation ne se fera plus seulement sur les médias ou les réseaux sociaux. Il se fera aussi bien sur le terrain car le pouvoir de Cotonou n’entend plus laisser le champ libre à ces imposteurs pour continuer avec leurs manœuvres malsaines de diabolisation et de bas étage qui consistent à traumatiser et prendre le peuple en otage dans une pratique politicienne à des fins politiciennes.

Maintenant que cette tournée gouvernementale a servi, osons le dire, à faire tomber leur mur de mensonge érigé dans le peuple, ce n’est pas évident qu’ils aient le courage d’aller encore vers ce même peuple qui selon nos recoupements les attend de pied ferme.

Edgard Z