Fin de la tournée parlementaire sur la gestion des cantines scolaires dans le Zou et les Collines :

Le député Epiphane HONFO satisfait des prouesses constatées dans les écoles

La commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales, de l’assemblée nationale présidé par l’honorable AKE Natondé a décidé de mieux s’imprégner de la gestion des cantines dans les écoles publiques, afin d’apporter une contribution à la réussite de ce programme alimentaire du gouvernement. C’est dans cette dynamique qu’une équipe parlementaire a sillonné certaines écoles, dans le but d’échanger avec les différents acteurs impliqués dans la gestion des cantines. Accompagné de ses collègues députés MEDEGAN FAGLA Sèdami, et DAGNIHO Rosine ; HONFO Epiphane a démarré cette tournée dans les collines. Au cours de ce périple, cinq communes des départements du zou et collines ont accueilli la délégation parlementaire. Il s’agit de Glazoué, savalou, Djidja, Za-Kpota, et Covè.

Au cours de cette mission les civilités ont été faites aux autorités politico administratives des différents départements et communes visités. La délégation a également échangé avec les différents acteurs impliqués dans la gestion des cantines scolaires au Bénin. Il s’agit entre autres des conseillers pédagogiques régionaux (CRP) ; des superviseurs représentant le Programme National d’Alimentation Scolaire Intégré (PNASI) en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ; Les directeurs d’écoles ; La maitresse cantine ; Les médiateurs représentants l’ONG CEBEDES ; Les magasiniers ; Les cuisinières.

Au terme de cette tournée parlementaire, la délégation a retenu les préoccupations des acteurs impliqués dans la gestion des cantines scolaires dans les départements des Zou – Collines sans oublié les différentes doléances. Les députés n’ont pas manqué de sensibiliser les acteurs pour le succès de ce programme avec des recommandations à l’appui.

Cette tournée a permis de toucher du bout de doigt les différentes difficultés auxquels sont confrontés les acteurs impliqués dans la gestion des cantines scolaires au Bénin. Cette mission a apprécié le kit suffisant alimentaire composé du riz, du mais, du haricot blanc et rouge, d’huile d’arachide, du poids jaune et du sel. La délégation a pu également constater la ration journalière composée de 150g de céréales, 10g d’huile, 3g de sel et 30g de légumineuses. Ce qui fait 193g journalier par apprenant. Il faut souligner que le projet cantines scolaires au Bénin a apporté des améliorations cela s’expliquent par le taux élevé de couverture (75%) dans les départements du Zou-collines dont 480 écoles et 75 258 élèves bénéficiaires d’un repas chaud par jour. L’impact direct se sent sur la qualité du rendement à travers les résultats de fin d’année, et c’est pour cette raison que le chef de la délégation le député Epiphane HONFO a félicité le gouvernement pour les prouesses constatées dans les écoles parcourues tout en invitant les acteurs à poursuivre dans cette même dynamique car l’éducation occupe une place de choix dans toute politique de développement. « `Ce que nous avons vu et entendu est extraordinaire. Les efforts du gouvernement sont perceptibles et cela contribuent à la qualité du système éducatif que nous avons aujourd’hui« ` a déclaré le jeune député de la 6ème CE. Au terne de cet exercice, on peut conclure que l’Assemblée nationale a désormais des informations réelles relatives à la gestion des cantines scolaires. Elle pourra donc faire des recommandations et des suggestions au gouvernement pour son amélioration au grand bonheur des enfants.

✍🏻✍🏻✍🏻Jandel G