Modification de la loi sur le droit de grève au Bénin

Les députés étudient la nouvelle demande du gouvernement ce jour

 

Le président de l’Assemblée nationale procèdera le mardi 11 octobre 2022, à l’ouverture des travaux de la quatrième session extraordinaire au titre de l’année 2022. Cette séance plénière a pour ordre du jour, l’examen du projet de loi modifiant et complétant la loi n°2001-09 du 21 juin 2002 portant exercice du droit de grève en République du Bénin, telle que modifiée et complétée par la loi n° 2018-34 du 05 octobre 2018.

 

Le gouvernement du président Patrice Talon a souhaité la modification de la loi dans un but précis. « …Cette modification de la loi est sollicitée en raison du contexte sécuritaire de plus en plus exigeant où la défense du territoire national et l’exercice des fonctions régaliennes de l’Etat commandent que certains secteurs d’activités soient en permanence mobilisés. Dans cette perspective, les dispositions du présent projet de loi visent à s’appliquer au secteur des transports aérien et maritime ainsi qu’à celui des hydrocarbures », a indiqué le ministre des transports et des Infrastructures et des transports Hervé Hèhomey.

 

Edgard Z

About Author

Rédaction SoleilLevant

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champ