Nouvel organigramme dans les 77 communes du Bénin

Branle bas général dans les rangs des ex-agents et cadres

 

Par A. L. A

 

Peur et psychose. La réforme sur la décentralisation actée par la nomination des secrétaires exécutifs et autres responsables dans les 77 communes du Bénin engendre déjà des grincements de dents, au lendemain des arrêtés de nominations des nouveaux cadres pris par les maires. Ce qui logiquement devrait déboucher sur la fin du contrat des anciens secrétaires généraux , directeurs des affaires financières et les directeurs des affaires domaniales limogés de leurs postes, avec pour interdiction, de quitter le territoire national ceci, pour nécessité des audits commandités dans les 77 mairies dans une semaine. C’est une évidence que plusieurs maires en fonction et anciens maires sont impliqués dans de probables malversations financières et autres velléités de gouvernance avérées qui nécessitent des enquêtes judiciaires. D’ici peu , les communes et municipalités présenteront de nouveaux visages ceci, conformément aux contrats signés par les secrétaires exécutifs, les responsables des affaires administratives et financières et ceux chargés du développement et de la planification devant le ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale. Par cette signature officielle des arrêtés par les maires, les anciens secrétaires généraux, anciens directeurs des affaires économiques et financières et les directeurs chargés des affaires domaniales sont de facto limogés et radiés de l’effectif des personnels des 77 mairies. Selon les dispositions en vigueur, si les personnes concernées étaient agents auparavant de la mairie, elles vont retourner dans leurs services initiaux, de même, pour les personnes en détachement qui seront obligés de retourner à leurs ministères respectifs. L’objectif visé par ces audits est de connaître l’état réel de la gestion des mairies du Bénin jusqu’au 18 Avril 2022. Ce qui permettra aux nouvelles recrues, de savoir sur quelle base démarrée leurs missions. Pour les observateurs de la vie politique du Bénin, bientôt de nombreux maires en fonction ou non répondront de leurs actes devant les juridictions compétentes pour mauvaise gestion.

About Author

Rédaction SoleilLevant

Leave a Reply