Occupation des espaces publics pour des manifestations festives :

La mairie de Cotonou met fin à une pratique de vieille date

Afin de prévenir la dégradation des ouvrages publics réalisés à grands frais par le gouvernement et faciliter la libre circulation des personnes et des biens, la mairie de Cotonou a interdit l’occupation des espaces publics pour des manifestations festives. L’administration municipale a toutefois annoncé l’aménagement d’espaces dédiés à ces manifestations dans 05 arrondissements.

Plus question d’occuper les espaces publics, terre-pleins centraux, rues, et autres, pour l’organisation des manifestations festives à Cotonou. La mairie l’a interdit. Et ce, pour préserver les ouvrages réalisés par l’Etat.

 

L’administration municipale a toutefois annoncé l’aménagement dans les arrondissements d’autres espaces pour accueillir ces manifestations. Pour une première opération, il est prévu dans le budget 2022, l’aménagement de 05 espaces dans 05 arrondissements. Il s’agit des troisième, huitième, neuvième, douzième et treizième arrondissements. Après cet essai, le projet de création de salles de fêtes et d’aménagement d’espaces dédiés aux manifestations festives sera étendu aux autres arrondissements de la capitale économique. Cette décision de l’autorité communale est la bienvenue pour mettre un terme définitif à une pratique qui crée trop de nuisances aux riverains qui doivent subir le dictat des organisateurs des évènements. Désormais ils doivent se diriger vers les salles des fêtes pour les manifestations.

*Jandel G*

 

 

About Author

Rédaction SoleilLevant

Leave a Reply