Polémique autour de la sélection des cadres des mairies

Expliquer les effets positifs de la réforme pour dissiper les doutes et inquiétudes

Les réformes urgentes qui sont introduites dans la décentralisation suscitent une attention toute particulière de la part des beninois de tous bords politiques, de toutes régions et de toutes obediences spirituelles. Et pour cause, les manquements graves aux règles et aux principes de la décentralisation et la cascade des cas fragrants de gestions approximatives de plusieurs communes sont des facteurs qui exigent que les autorités étatiques compétentes marquent leurs territoires pour contraindre tous les élus à une bonne gestion des affaires des collectivités locales. C’est ainsi qu’il a été pensé de mettre à contribution des compétences techniques avérées pour appuyer les autorités municipales et communales dans la bonne gestion au quotidien desdites localités. Aussi a- t-il été décidé de sélectionner les cadres techniques par un mécanisme de tirage au sort, après des tests dont les critères sont déterminés par les autorités compétentes. Mais depuis que les tirages ont commencé, il n’est de jour sans que des reserves ne se fassent connaître, tant sur les profils de nombre de cadres sélectionnés que sur la fiabilité du processus adopté. Des insinuations tendancieuses ont cours et des allégations pleuvent de tous les milieux. De grands débats se mènent au sein de l’opinion publique. Des débats intensifiés au lendemain de la désignation au piphometre des secrétaires généraux dans les communes et municipalités ainsi que les agents assimilés. Des polémiques qui tirent leur essence des doutes persistants et des incertitudes nourries autour de la fiabilité de la sélection des nouveaux cadres des mairies. Une conséquence regrettable de la non dissémination des tenants, du déroulement et des aboutissants de ladite réforme ou des volontés cachées de piper le mécanisme ? Des réserves justifiées ou non qui pourraient être à la base des confusions installées dans la tête des populations. Ce qui laisse planer de suspicions sur les qualités réelles de certans cadres sélectionnés. Dès lors, il convient de dissiper les doutes et de rassurer l’opinion publique sur les effets positifs de la réforme sur la bonne gouvernance dans les 77 communes du pays. Ce n’est qu’à ce seul prix qu’on pourra mettre tout le monde au même niveau d’information et mettre fin aux supputations tendancieuses voire erronées. Il y a lieu de corriger rapidement le tir aux fins d’optimiser les chances de réussite des réformes qui, somme toute, sont d’une importance capitale dans la bonne conduite des affaires publiques à la base.

About Author

Rédaction SoleilLevant