Projet d’adduction d’eau potable en milieu rural :

TALON obtient le retour des Pays Bas après l’incident de l’affaire PPEA2

La visite de travail du chef de l’Etat, Patrice Talon aux Pays-Bas du 4 au 5 octobre 2022 a été couronnée par la signature d’accords financiers portant sur un montant de plus de 118 milliards de francs Cfa dont la mise à la disposition du Bénin des ressources pour le secteur de l’eau potable.

 

Le chantre du Nouveau départ ambitionne de relever le secteur de l’eau au Bénin. Pour cela, il a ramené des ressources consistantes pour le développement du secteur de l’eau potable en milieu rural lors de son voyage aux Pays-Bas. Il s’agit entre autres, de nouvelles installations d’adduction d’eau dans les Communes de Karimama, Cobly, Gogounou, du renforcement des installations d’adduction existantes à Natitingou, Toucountouna et Copargo, de l’aménagement et de la reconstruction du port de pêche, ainsi que l’aménagement et la réhabilitation du lac Nokoué et de la lagune de Porto-Novo.

Pour en arriver-là, il a fallu convaincre la partie néerlandaise par les gages de bonne gouvernance, de lutte implacable contre la corruption, et par le sérieux. Cependant, pour tester le régime de la Rupture, les Pays-Bas, après que le Bénin ait satisfait aux prérequis exigés, ont financé le secteur eau et assainissement grâce au programme Omidelta dès 2018 avec un seuil de tolérance des dépenses inéligibles fixé à 1% au plus pour toutes les dépenses du programme. Ce défi a été relevé avec satisfaction. Pour y parvenir, il a été procédé au changement de tutelle de la Coordination du programme Omidelta. L’Anaepmr en a été chargée afin d’impulser le démarrage effectif des activités. Ces mesures et performances découlant de la bonne gouvernance qu’implémente l’Exécutif ont donc permis au Bénin de revenir totalement en grâce auprès du partenaire néerlandais pour être éligible aux présents financements.

Jandel G

About Author

Rédaction SoleilLevant