Projet de construction de marchés urbains et régionaux (phase 2)

Le gouvernement autorise 9 nouveaux projets.

 

Neuf (9) nouveaux communes bénéficient du projet de construction de marchés urbains et régionaux, ceci dans le cadre de la phase 2 du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag). C’est l’une des décisions issues du Conseil des Ministres d’hier mercredi, 19 octobre 2022. Contractualisation avec divers prestataires, dans le cadre du projet de construction de marchés urbains et régionaux (phase 2). C’est l’une des communications examinées par le Conseil des Ministres, tenu hier mercredi 19 octobre.

Selon le communiqué final, cette décision est prise à la suite de la première phase qui a consisté en la construction de 20 marchés modernes dont la plupart sont achevés. A en le compte rendu, cette deuxième phase concerne les marchés de Lokossa, Lalo, Covè, Kétou, Kandi, Ouaké, Péhunco, Savalou, Yénawa (marché aux poissons d’Akpakpa), Ganhi, St Michel, Xwlacomey, et Zoca. Elle intègre aussi les travaux d’extension des marchés de PK3 à Cotonou, de Guèma à Parakou, puis le réaménagement de celui de Ouando à Porto-Novo.

La prise en compte de ces nouveaux sites permettra de renforcer la dynamique de modernisation des infrastructures marchandes, en vue d’offrir un meilleur confort aux acteurs et usagers de ces lieux d’échanges commerciaux et, ainsi, de favoriser une accélération de l’aménagement urbain dans les localités d’implantation.

Le Conseil a donc autorisé la contractualisation avec des sociétés et cabinets qui devront conduire ces chantiers dans les conditions et délais prescrits.

 

Éros AMAH.

About Author

Rédaction SoleilLevant

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.