Tournée d’échanges et d’explications sur la cherté de la vie dans les communes :

Rassuré et convaincu par le discours du ministre d’État Pascal KOUPAKI, Zè réaffirme son soutien au Président Patrice TALON

 

-Le Maire Amandé MOUSSA exprime toute sa reconnaissance au gouvernement pour les actions de développement

 

 

Après l’étape de Toffo dans la matinée de ce lundi 16 Mai 2022, la délégation gouvernementale envoyée dans le département de l’Atlantique a rallié dans l’après-midi, la commune de Zè où attendaient sous une magnifique tente aménagée pour la circonstance dans l’enceinte de la mairie, une représentation qualitative et quantitative de la population composée des différentes couches socio-professionnelles, de jeunes et femmes de marchés, des agriculteurs, les leaders religieux et les têtes couronnées.

 

A l’entame, le maire de la commune, Moussa AMADÉE a remercié la délégation gouvernementale pour ce déplacement nécessaire pour mettre la population de Zè au même niveau d’information en ce qui concerne la cherté de la vie autour de laquelle se développe par méchanceté des intoxications tendancieuses. Le maire a, dans son allocution, rafraîchi la mémoire de la population de Zè par un récital des différents projets réalisés ou en cours de de réalisation dans la commune depuis l’avènement du président Patrice Talon au pouvoir sans oublier ceux inscrit au PAG 2 du gouvernement.

 

Lorsque la parole a été donnée à la délégation pour pêcher les informations objet de cette tournée gouvernementale voulue par le Chef de l’État lui-même, la tête de pont, le ministre d’État Pascal Irenée KOUPAKI a démontré à la population de Zè par des explications ponctuées d’exemples, à l’image des étapes précédentes, comment la cherté de la vie est venue de l’extérieur tutoyer les Béninois.

 

Les habitants de Zè ont été informés de la réalité selon laquelle la cherté de la vie s’est malheureusement manifestée au Bénin du fait d’une succession décevante de crises à l’échelle mondiale dont la crise sanitaire du COVID-19, la crise sécuritaire dans le Sahel et la guerre entre l’Ukraine et la Russie.

 

Pascal Irenée KOUPAKI n’a pas manqué de dévoiler à la population de Zè les nombreuses mesures sociales prises par anticipation par le président Talon et son gouvernement pour atténuer le choc que devraient ressentir les populations du fait que les produits de grande consommation devenaient chers au à cause de ces crises. Les milliards de subventions de l’État pour l’acquisition des intrants vivriers pour favoriser la production régulière de vivres ; la supression de certaines taxes sur les produits importés tels que le gaz domestique et le contrôle des prix sur le marché pour empêcher l’inflation, sont entre autres mesures sociales salvatrices décortiquées au cours de ce rendez-vous spécial.

 

Le chef de la délégation, le ministre d’État Pascal Irenée KOUPAKI a saisi l’occasion pour exhorter tous les participants à sensibiliser le reste des autres Béninois de Zè dans tous les villages afin que toute la population de cette commune ait confiance au gouvernement du président Talon pour la poursuite des actions futures destinées à révéler le Bénin au monde.

 

Fascinés par toutes ces piles d’explications convainquantes, la habitants de Zè sont allés dans une curiosité débordante poser quelques préoccupations auxquelles les hauts fonctionnaires de la délégation à l’image du directeur départemental de l’agriculture, Hubert Dognon TCHOUKPENI , de la directrice départementale des affaires sociales et de la microfinance, Nadège AHOGA CODO, du Secrétaire général du Ministère de l’Industrie et du Commerce, Amzat SALAMI et le ministre de la santé Benjamin HOUNKPATIN ont apporté des éclaircissements sous la modération du chef de la délégation.

 

La population de Zè a alors reconnu immédiatement que le gouvernement actuel fait beaucoup de choses pour toutes les couches socio-professionnelles du pays dont notamment, les plus vulnérables à la misère. Pour finir à Zè, le ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence de la République a déclaré : « un chef qui a une vision il faut l’épauler parce qu’un pays sans vison évolue dans l’obscurité ». Ce qui a fortifié cet échantillon représentatif de la population à cette séance de vérité a rassuré la délégation gouvernementale de propager la bonne nouvelle et de soutenir le chef de l’État et son gouvernement pour la construction du rêve. Ceci en présence

Ceci en présence du préfet de l’Atlantique Jean-Claude CODJIA et les députés de la 5ème et 6ème circonscription électorale à savoir Octave Cossi HOUDÉGBÉ, Marcellin AHONOUKOUN. Nathanaël SOKPOEKPE, Cyprien TOGNI, Lucien HOUNGNIBO, Norbert AÏVOHOZIN et Epiphane HONFO

 

Prince G

About Author

Rédaction SoleilLevant

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *